Le traitement de l'arthrite (septique) chez le chien (Partie 1)

Posted on

Il reste la cause la plus fréquente d’arthrite septique du sujet jeune.

Le rôle du NO dans l’arthrite septique a été étudié au travers l’inhibition de NO- synthase (NOS). L’arthrite septique se manifeste typiquement par une monoarthrite aiguë avec un syndrome infectieux. Sans qu’on connaisse les raisons précises les articulations les plus fréquemment atteintes sont le genou et la hanche [411]. L’acide lactique et la lacticodeshydrogénase (LDH) sont élevés dans les arthrites septiques mais le chevauchement des taux limite la valeur diagnostic. Dans les séries de la littérature [2] elles sont positives dans 30 % des arthrites septiques mais cette fréquence est largement sous-estimée car elles n’ont pas toujours été faites. L’étude bactériologique de la synoviale est utile pour la tuberculose la brucellose ou les infections mycosiques mais beaucoup moins dans les arthrites purulentes. * Polyarthrite septique : l’atteinte poly articulaire est fréquente avec  le gonocoque mais aussi 10 à 15 % des arthrites non gonococciques. Elle survient sur un terrain particulier : plus de la moitié ont une polyarthrite rhumatoïde plus rarement sont en cause lupus arthrite microcristalline cirrhose néoplasie traitement immunosuppresseur. L’arthrite septique est souvent confondue avec une poussée rhumatismale ce qui peut conduire à un renforcement intempestif des traitements anti-inflammatoires ou à des infiltrations de corticoïdes.

Genou : l’articulation la plus touchée par l’arthrite septique

  • les douleurs sont, au moins en partie, calmées par le repos,
  • VS et CRP sont normales
  • liquide articulaire de type mécanique
  • radiographies montrant les lésions arthrosiques

La localisation la plus fréquente est le genou qui représente avec la hanche plus de 79 % des localisations.

L’arthrite septique chez l’enfant est une urgence diagnostique et thérapeutique qui répond favorablement à un traitement bien conduit, tout retard peut entraîner des séquelles graves. Dans les 2 sexes, une gonococcémie (diffusion du germe dans le sang avec infection généralisée) associe fièvre, signes cutanés et atteinte articulaire (arthrite). Dans ce cas, un autre traitement doit être mis en place avec des antibiotiques de la classe des macrolides ou des tétracyclines . Comme dans l’arthrite de la hanche, l’atteinte du genou évolue généralement vers une arthropathie destructrice. Le genou est très souvent impliqué dans les arthrites. Le genou est rarement atteint dans le cadre d’une arthrite microcristalline, mais cela peut arriver. L’atteinte est le plus souvent mono-articulaire, mais dans 5% des cas, plusieurs articulations peuvent être atteintes. Les arthrites à mycobactéries doivent être évoquées dans ce contexte et ce d’autant plus que le patient est immunodéprimé, âgé ou issu d’un pays à forte prévalence de la tuberculose. Environ 50% des patients ayant une arthrite septique ont des hémocultures positives.11 Elles doivent être réalisées dans tous les cas et avec deux incidences.

D’où proviennent ces douleurs articulaires dans le genou et quelles en sont les causes les plus fréquentes ?

  • non inflammatoire : avec un taux de GB de 5 à 1000
  • inflammatoire : de 1000 à 75 000
  • septique : > 100 000

La scintigraphie aux leucocytes marqués qui serait fortement positive, n’a pas d’indication en routine dans le diagnostic de l’arthrite septique aiguë.

Elle peut être guidée par l’identification du germe responsable de l’arthrite septique ou par l’histoire clinique du patient. En l’absence de traitement ou en cas de traitement inadapté, l’arthrite septique non gonococcique évolue rapidement vers une lyse du cartilage avec une destruction de l’os sous-chondral. Outre cette classification, il est évident que pour des raisons techniques et selon l’opérateur, l’arthrotomie pourra être préférée pour une articulation plus difficile d’accès comme la hanche ou l’épaule. Il existe une attitude antalgique de l’articulation, en flexion le plus souvent (flexum du genou, du coude ou de la hanche). La ponction articulaire est indispensable pour confirmer le caractère septique de l’arthrite et préalable à toute thérapeutique. d’une infection aiguë (arthrite, spondylodiscite ou sur prothèse) Le traitement antibiotique local d’une arthrite septique doit être abandonné ; son intérêt n’a jamais été démontré. à différencier, dans le cadre du diagnostic différentiel, l’arthrite septique d’une A la différence des arthrites réactionnelles, l’arthrite septique est une infection microbienne (mycoses, parasites, mais surtout bactérienne) avec présence du germe au sein même de l’articulation. Le staphylocoque est le germe le plus fréquemment rencontré dans l’arthrite septique de l’adulte.

  • d’antécédents d’arthrite microcristalline touchant le gros orteil ou le pied,
  • d’antécédents de lithiase urinaire (cristaux situés dans l’appareil urinaire),
  • d’hyperuricémie (présence anormalement élevée d’acide urique dans le sang).

De par son action anti-inflammatoire, l’arthrite septique secondaire à une infiltation de corticoïdes peut être frustre à sa phase initiale.

Le traitement de l’arthrite septique se base sur l’antibiothérapie qui doit être précoce, à forte dose et adaptée ou à adapter à l’agent causal. Il continue le traitement pour un autre mois mais avec le DynOrgan en plus cette foi-ci pour bien nettoyer. Arthrite septique Epaule Coude Poignet Hanche Doigt Genou Cheville0 % 20 % 40 % Epaule Coude Poignet Hanche Doigt Genou Cheville Métatarse 11 En dehors de toute manifestation articulaire, les blocs auriculoventriculaires sont, dans les pays scandinaves, plus fréquents chez les sujets B27 [5]. La ciprofloxacine peut être administrée dans les arthrites réactionnelles yersiniennes pour éradiquer l’infection intestinale. La fièvre et les frissons ont une faible sensibilité et spécificité pour le diagnostic de l’arthrite septique. La mise en évidence de cristaux dans le liquide synovial permet de poser le diagnostic de goutte ou de chondrocalcinose, mais ne permet pas formellement d’exclure une arthrite septique associée. Le scanner et l’IRM sont plus sensibles que la radiographie standard, mais leur place dans le diagnostic en phase aiguë est limitée. Tableau 1 Facteurs de risque pour le développement d’une arthrite septique Bactériémie prolongée ou répétée Endocardite Toxicomanie i.v.

Les méningocoques (Neisseria meningitidis) font partie des étiologies rares.1,3 L’arthrite septique est monoarticulaire dans environ 80% des cas.

Une arthrite septique peut se confondre avec une atteinte articulaire microcristalline ou une poussée d’arthrite dans le contexte d‘une arthropathie inflammatoire. Une chondrocalcinose et une arthrite septique peuvent être présentes de façon concomitante. La crise de goutte est en général plus facile à distinguer, en raison de sa préférence pour les petites articulations, localisation moins typique de l’arthrite septique. L’arthrite septique de hanche est l’infection de l’articulation de la hanche, habituellement d’origine bactérienne. En cas de suspicion d’arthrite septique de hanche, il faut réaliser une biologie sanguine (CRP, GB), une hémoculture, une échographie de hanche et une radiographie du bassin. La radio ci-dessus est celle d’une petite fille d’un an, avec D+ de hanche et T° sans traitement depuis 12 jours. Un taux important de cultures reste négatif chez des enfants avec forte suspicion clinique d’arthrite septique. Kocher et collaborateurs ont identifiés 4 facteurs permettant de différencier arthrite septique et rhume de hanche, si l’échographie de hanche est positive. Arthrite septique Autres examens complémentaires parfois utiles:Scintigraphie osseuse au Tc IRM échographie Diagnostic posé devant: Isolement du germe lors de la ponction articulaire 25 L’atteinte de la hanche, qui induit des ou crurales (face antérieure de la cuisse), est la plus fréquente, mais toutes les articulations peuvent être atteintes (genoux, doigts, , etc.). Dans quelques cas, l’oeil peut être atteint d’une , avec baisse de l’ ou douleurs. Les bactéries véhiculées par voie sanguine infectent : Parfois, l’arthrite septique peut être secondaire à une ostéomyélite, il s’agit alors d’une ostéoarthrite.